Plantes

Catharanthus roseus, une plante connue pour ses usages médicinaux

Catharanthus roseus aussi connu sous le nom de Teresita , Vinca rosa, Carantus, Dominican ou Pink periwink. Il appartient à la famille des Apocynaceae, qui est originaire de l’île de Madagascar, mais est maintenant commun dans de nombreuses régions tropicales et subtropicales du monde.

Peut-être serez-vous également intéressé : Rafiolepis, un buisson de grande portée et de grande beauté

Caractéristiques de Catharanthus roseus

Arbuste ou plante herbacée à feuilles persistantes , qui peut atteindre une hauteur de 1 m. Les feuilles sont ovales à oblongues, de 2,5 à 9 cm de long et de 1 à 3,5 cm de large, glabres, vert vif, en paires opposées avec un nerf central pâle et un pétiole court de 1 à 1,8 cm de long. Les fleurs sont blanches à rose foncé avec un centre rouge plus foncé, avec un tube de base de 2,5 à 3 cm de long et une corolle de 2 à 5 cm de diamètre avec 5 pétales comme les lobes. Le fruit est une paire de follicules de 2 à 4 cm de long et 3 mm de large.

Soins de Catharanthus roseus

Plante ornementale et médicinale qui doit être placée au soleil ou à l’ombre partielle. Il est très faible contre le froid et le gel.

La température idéale pour la cultiver se situe entre 10 et 32˚C. En outre, il est résistant à tout type de sol, à condition qu’il soit bien drainé et maintenu humide toute l’année.

L’arrosage doit être copieux en été, sans saturer le compost. En hiver, il suffit de maintenir le substrat quelque peu humide.

Pendant la période de floraison, un engrais pour plantes doit être appliqué tous les 10 jours.

Il peut être multiplié par des semences, des divisions ou des boutures.

En général, elle ne nécessite pas de soins supplémentaires. Cependant, pendant la saison des pluies, elle est généralement sujette à des maladies d’origine virale qui peuvent provoquer le jaunissement et la déformation des tiges et des feuilles.

Utilisations

Catharanthus roseus a de nombreuses utilisations dans la médecine traditionnelle . La cuisson de ses pétales est utilisée pour les maladies oculaires (conjonctivite, manque de chair, nuages) ainsi que pour renforcer la vue. La décoction des feuilles et des fleurs fraîches est utilisée contre le diabète dans de nombreux pays du monde et dans la médecine ayurvédique.

Mais il est recommandé d’utiliser cette plante avec une grande prudence sous la supervision d’un spécialiste, car elle contient des substances qui peuvent être toxiques tant pour les cellules malignes que pour les cellules saines de l’organisme.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.