Conseils

Buddleia

L’arbre aux papillons

Buddleia est une plante appartenant à la famille des buddlejacées. Il ressemble à un arbre, ou à un arbuste, avec des inflorescences qui prennent la forme de longues panicules. On le trouve répandu dans la nature, notamment dans les steppes d’Asie orientale, mais aussi dans certaines régions d’Afrique et d’Amérique. Il en existe une centaine d’espèces, dont les buissons peuvent croître considérablement en hauteur. Il existe des spécimens atteignant 30 mètres de haut, bien que les variétés de jardin ne dépassent généralement pas deux mètres et demi. Les jardiniers font également une distinction entre le buddleia à feuilles caduques et persistant. La couleur de leurs fleurs est très variée : elle peut aller du violet au blanc, du jaune au lilas. Pouvoir planter un buddleia au jardin, il faut impérativement se procurer une touffe de racines, à planter dans la période d’octobre à avril.

Les variétés de buddleia


Les principales variétés de buddleia que vous pouvez choisir pour votre jardin sont les suivantes : – Buddleja japonica, a des fleurs violettes ou lilas ; – Buddleja globosa, diffère des autres car ses fleurs sont petites et rondes et non en forme de panicule ; – Buddleja asiatica, a des fleurs blanches ; – Buddleja madagascariensis, a des fleurs jaunes, mais le plus répandu est le Buddleja davidii, qui est aussi appelé lilas d’été ou buisson aux papillons. Il se caractérise par le fait qu’il produit des épis de fleurs d’une couleur pourpre intense, qui en raison du poids ont souvent tendance à se courber vers le bas. Ces fleurs ont un parfum très intense, rappelant la vanille, qui attire les papillons, qui en fait se rassemblent souvent autour de leurs corolles. Toutes les espèces énumérées ci-dessus sont assez simples à cultiver.

Comment planter le buddleia


Une fois l’arbuste racinaire acheté, il doit être planté dans un sol bien drainé. Il faut creuser un trou assez profond, au moins 40 ou 50 cm, en mettant sur le bas de la corne, qui est un engrais d’origine animale que l’on trouve facilement en vente dans les magasins spécialisés. Les racines de buddleia, légèrement germées, sont placées à l’intérieur et remplies d’un mélange de terreau de plantation et de fumier. La terre doit être compactée avec soin, puis arrosée abondamment, afin que tout se lie bien. À ce stade, si le buddleia a pris racine, la première floraison peut déjà avoir lieu en été. L’arrosage doit être abondant juste pour attacher la plante, tandis que plus tard le buddleia n’aura pas besoin de beaucoup d’eau.

Buddleia : comment soigner le buddleia


Une fois qu’il a pris racine, le buddleia n’aura pas besoin de beaucoup de soins plus tard. L’arrosage doit être effectué un jour sur deux uniquement pendant la période estivale, sinon il tolère très bien la sécheresse. L’astuce à prendre pour que sa floraison soit toujours luxuriante est de le tailler drastiquement durant l’hiver. Toutes les parties mortes ou même faibles doivent être éliminées, afin que la partie centrale devienne plus solide. Le buddleia aime beaucoup le soleil, il serait donc bon de mettre le pot dans lequel il est contenu dans un coin ensoleillé, ou de choisir, pour le cultiver, une zone très lumineuse du jardin. De plus, le buddleia est une plante très rarement affectée par les parasites, et peut être nourrie avec de l’engrais organique en automne et au printemps.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.