Conseils

Caractéristiques du champignon lepista nuda (pied bleu)

Il existe tellement de types de champignons qu’il est complexe de connaître les usages que chacun d’entre eux peut avoir, s’ils seront comestibles ou non ou encore où ils pourront être récoltés.

Dans ce cas, nous parlerons du  lepista nuda, ou également connu sous le nom de champignon  pied bleu, nous connaîtrons ses caractéristiques, où nous pouvons le trouver ou quelque chose d’aussi essentiel que s’il convient à la consommation.

Comment est la lepista nuda?

Ce type de champignon appartient à la famille des Tricholomataceae, au sein de la sous-classe des Agaricomycètes, de l’ordre des Agaricales et de la classe des Basidiomycotina. En plus de lepista nuda, un nom populaire sous lequel il est communément connu est le champignon «pied bleu», en raison de la teinte bleutée ou lilas du bas de son pied.

Lepista  nuda  est un type de champignon de taille moyenne pouvant mesurer entre 5 et 15 cm, sa couleur est bleu violacé, bien qu’au fil des ans il perd progressivement ce ton. Sa partie supérieure, le chapeau, est plate et charnue, légèrement enfoncée au centre, et aux bords roulés.

La tige est cylindrique, elle présente des rayures blanchâtres très caractéristiques qui la différencient des autres champignons, et elle a une finition bulbeuse à sa base.

Lepista nuda a un parfum légèrement fruité assez agréable. Quant au type de reproduction, il est produit par des spores comme tout champignon. Ces spores sont violettes ou blanches au fil des ans.

Confusion possible avec d’autres champignons

Le champignon pied bleu a un avantage exceptionnel, toutes les variétés de sa même famille, les Cortinarius Purpurascens, partagent une apparence similaire et il est très facile de les confondre. L’avantage est qu’aucun de ceux-ci n’est nocif pour la santé, ils sont tous comestibles, y compris le lepista nuda.

Il est courant que de nombreux champignons aient une forme avec une légère dépression au centre du chapeau ou une bande verticale sur sa tige. Bien que ce qui le différencie du reste de ses parents, c’est la forme de rideau créée sur son pied, ainsi que le ton ocre de ses spores.

Les champignons les plus courants avec lesquels il est souvent confondu sont les suivants:

  • Lepista personata: sa confusion est due au fait qu’il a un chapeau ocre sans reflets violets, et son habitat est similaire à celui du lepista nuda.
  • Lepista sordida: elle est de taille plus petite, un peu plus élancée, quoique moins consistante.
  • Cortinarius caerulescens: il est courant de le confondre avec ce type de champignon car il a des spores ocres, un rideau blanc ou des restes de celui-ci de couleur similaire au nuda lepista, et un chapeau avec une dépression au centre.

Où est récolté le champignon pied bleu?

Si ce type de champignon se caractérise par quelque chose, c’est sa polyvalence, il peut être cultivé dans des zones de forêts de pins, à côté d’un chêne ou d’un jaral, mais il est également courant de les cultiver dans n’importe quel jardin. Il abonde généralement en forêts de conifères ou de feuillus de différents types, il est courant de les trouver regroupées en grands groupes.

En ce qui concerne son époque de récolte, elle est un peu plus stricte, on ne la trouve que dans la période de la fin de l’automne au début de l’hiver, entre les mois de novembre et début décembre. En dehors de ces mois de récolte, il est fréquent que L epista nuda  acquière une couleur ocre et une certaine sécheresse.

Par contre, si ce qui vous intéresse c’est d’avoir une culture permanente dans votre jardin, c’est assez simple, il vous suffit d’enterrer le mycélium qui a été préalablement récolté dans le buisson et de fertiliser le sol pour qu’il pousse correctement.

Si les conditions d’humidité et de température sont idéales pour ce champignon, en un ou deux ans le jardin ou la prairie produira un nombre considérable de spécimens.

Lire la suite: Champignon chardon: des clés pour reconnaître ce champignon comestible

Utilisations en gastronomie de la lepista nuda

Le  champignon pied bleu  n’est pas toxique, il est totalement comestible, bien que selon certains qui l’ont essayé et qui ont un estomac sensible, ils ont développé une sorte d’intolérance s’ils n’ont pas été suffisamment cuits avant d’être consommés. Un autre fait qui peut conditionner leur consommation est les basses températures, s’il y a eu de fortes gelées, leur qualité peut chuter drastiquement et elles sont assez indigestes.

L’état de son substrat est également fondamental dans la qualité finale du champignon, car s’il y a un excès d’humidité, il a tendance à former des flaques. Cela peut rendre la texture du champignon quelque peu flasque et donc sa consommation est désagréable, bien que sa saveur ne varie pas considérablement.

Malgré cela, le Lepista nuda est un champignon généralement apprécié de tous les estomacs, il a une saveur douce qui le rend utilisé dans pratiquement tous les types de ragoût.

En guise de conseil, la partie la plus savoureuse est le chapeau, le reste sera donc supprimé. Il est très important de garder à l’esprit que pour éviter tout type d’intolérance, vous devez le faire cuire pendant une longue période, cela, en plus d’aider à éviter toute possibilité qu’il se sente mal, aidera à le rendre plus doux au moment de le manger.

Ce champignon a une saveur charnue qui est parfaite pour le faire frire en petits morceaux avec juste de l’huile, du sel, du poivre ou la vinaigrette de votre choix pour faire une sauce. La lepista nuda peut aussi être l’ingrédient principal d’une ratatouille de divers champignons, elle peut être incorporée dans des omelettes françaises donnant une texture différente, faire une lasagne aux champignons et légumes ou ajoutée à des tourtes à la viande ou aux légumes.

Il a une saveur légère, il ne prendra donc pas toute la saveur du plat.

Quand on parle de l’utilisation des champignons dans la gastronomie, on a tendance à penser à un couple, mais il existe une longue liste d’inconnus qui peuvent avoir une saveur et des propriétés similaires, c’est le cas de Lepista nuda.

Le champignon pied bleu est un exemple de la polyvalence que les champignons peuvent avoir dans le monde de la cuisine, puisqu’ils peuvent être consommés seuls ou comme vinaigrette pour d’innombrables plats, il suffit d’expérimenter.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.