Conseils

Plante de mimosa

Origines et caractéristiques du mimosa

Le nom botanique de la plante mimosa est Acacia dealbata : ce terme provient du fait que les nouvelles branches du mimosa ont de petites taches blanches. Les régions d’origine de cette plante se trouvent en Australie et en Tazmanie, même si elle est aujourd’hui cultivée dans le monde entier : elle est arrivée en Europe en 1900 et s’est immédiatement répandue comme plante ornementale, grâce à sa floraison voyante et parfumée. Le mimosa est un arbre à feuilles persistantes, a une posture dressée comme un jeune arbre et dans nos régions, il atteint un maximum de 10 mètres de hauteur, tandis que sur le continent australien, il atteint même 25 mètres. Les feuilles sont vert vif, sont très longues et composées de nombreuses feuilles plus petites qui peuvent également être d’une couleur différente de celle des branches, selon la variété. Les belles fleurs de mimosa se présentent sous la forme de petites boules jaunes qui poussent très abondamment en grappes, généralement de janvier à mars. Le mimosa produit également des fruits jusqu’à 10 centimètres de long qui deviennent foncés au sommet de la maturité puis tombent. Enfin, le tronc de cette plante est lisse et d’une couleur verte tendant au gris.

Variété de plante Mimosa


Tout le monde ne sait pas que le mimosa existe en fait dans de nombreuses variétés différentes, chacune avec des caractéristiques très particulières. Le Pudica, par exemple, est peut-être parmi les plus connus car ses feuilles se rétractent et se replient sur elles-mêmes au toucher ; parmi les mimosas à feuilles composées d’autres folioles on trouve le baileyana, à très petites fleurs et feuilles argentées, le purpurea, qui a des feuilles naissantes de couleur rougeâtre, le gaulois, qui est l’espèce la plus commune comme fleur coupée à donnée en grappes, la mirandole, originaire de France et à floraison moins abondante, la virginie, qui a des fleurs orangées et la pendule qui a des branches recourbées vers le bas. Parmi les variétés à feuilles simples et entières, on trouve les rétinoides, qui fleurissent en continu et qui dans de nombreux pays sont utilisés comme mobilier urbain pour décorer les avenues,

Culture du mimosa


Le mimosa est une plante d’extérieur car c’est encore un petit arbre et il a fière allure, par exemple, près d’un mur, de manière à décorer et remplir le mur de branches jaune vif parfumées. Cependant, le mimosa peut également être cultivé à l’intérieur dans des pots, bien qu’il ne devienne jamais aussi luxuriant que lorsqu’il est planté au sol. Il faut savoir que c’est une plante qui ne tolère pas le froid, il est donc difficile de la cultiver dans des zones au climat rigoureux, car la température ne doit jamais être inférieure à 15 degrés ; les jeunes plants craignent aussi le vent qui pourrait casser les branches fines, il est donc conseillé au début de placer des supports à la base et à côté de la plante. Dans tous les cas, le mimosa doit être en position ensoleillée ; le sol doit être acide, bien travaillé et suffisamment drainé.

Entretien et entretien des plantes de mimosa


Le mimosa est une plante qui doit être fertilisée au début du printemps et au début de l’automne : de l’humus ou du fumier doit être ajouté au sol tous les trois ans maximum. Pour les mimosas en pot, en revanche, un engrais liquide normal suffit, à utiliser toutes les deux semaines de mai à septembre. L’arrosage doit se faire uniquement et exclusivement lorsque le sol est sec, car le mimosa souffre beaucoup de la stagnation de l’eau. Ce n’est qu’en été que l’irrigation doit être plus constante, mais jamais excessive. Les plantes adultes doivent toujours être arrosées sporadiquement, car elles se contentent de l’eau de pluie. Quant à la taille, elle doit toujours se faire après la floraison : bien la tailler, c’est favoriser le développement de nouvelles pousses et aussi donner à la plante une forme plus élégante et définie.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.