Conseils

Soins de Delosperma rileyi ou plante de glace

Le genre Delosperma fait partie de la famille des Aizoaceae et comprend environ 100 espèces de plantes succulentes originaires d’Afrique australe et orientale. Certaines espèces le sont : Delosperma rileyi, Delosperma pruinosum, Delosperma cooperi, Delosperma lehmannii, Delosperma lineare, Delosperma tradescantoides, Delosperma karooicum.

Dans son lieu d’origine, on l’appelle le nom commun de la plante de glace.

Ce sont des plantes vivaces de port de couverture qui ne dépassent pas les 25 cm de hauteur. Leurs feuilles ont la forme d’une grappe, sont charnues, mesurent 1 cm de long et sont de couleur verte. Les fleurs sont petites mais colorées et peuvent être rose clair ou rougeâtre. Ils fleurissent au printemps et en été et peuvent même le faire en automne.

Ils sont utilisés principalement dans les rocailles, comme couvre-pentes ou pour les jardinières et pour les pots dans les patios, balcons ou terrasses. Ils sont fortement recommandés pour les jardins côtiers méditerranéens.

La plante de glace peut vivre dans une exposition directe au soleil ou dans une ombre légère. Il est préférable de ne pas l’exposer à des températures inférieures à 5°C.

Ils peuvent se développer dans n’importe quel sol bien drainé, mais s’ils sont cultivés en pot, ils peuvent servir de substrat commercial pour les cactus. La transplantation a lieu au début du printemps.

De l’eau régulièrement en été en attendant que le sol soit sec. La plante «prévient» d’un manque d’eau car les feuilles ont tendance à se rider légèrement. En hiver, l’eau est très abondante. Ils résistent assez bien à la sécheresse.

Bien que ce ne soit pas strictement nécessaire, on peut leur donner un engrais pour plantes succulentes et cactus tous les 60 jours au printemps et en été.

Au début du printemps, ils peuvent être légèrement taillés pour contrôler leur croissance (s’ils sont utilisés comme couvre-sol) ou pour les rendre plus compacts (en pots et en jardinières).

Ces plantes résistent bien aux parasites et aux maladies de nos jardins ; il suffit de faire attention à l’excès d’eau.

Ils sont multipliés au moyen de boutures prélevées au printemps ou en été et enracinées dans un substrat sableux et à partir de graines semées au printemps.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.