Conseils

Soins de la plante Vriesea carinata, Vriesia ou Espada de fuego

Vriesea est souvent confondu avec Tillandsia.

Le nom Vriesea est dédié au botaniste néerlandais H. de Vriese (19e siècle). C’est un genre de la famille des broméliacées comprenant plus de 100 espèces. La plupart sont des plantes vivaces herbacées et même plusieurs espèces meurent peu après la floraison.

Ils sont tous originaires d’Amérique tropicale et la plupart sont épiphytes.

Les espèces communes sont Vriesea ensiformis, Vriesea splendens, Vriesea carinata, Vriesea hieroglyphica. Vulgairement connu sous le nom de Vriesia, épée de feu ou plume indienne.

Les Vriesias poussent en rosette basale avec des feuilles coriaces, rubanées et arquées. Du centre de la rosette émerge la tige qui soutient l’inflorescence, un simple épi ou une branche qui se ramifie en petites fleurs. Les bractées (jaune, rouge) qui recouvrent les fleurs apportent la valeur décorative.

Ils doivent être placés en semi-sujet, avec une bonne lumière mais sans soleil direct. La température ne doit pas être inférieure à 18-20 ºC, même pendant la nuit. Dans les régions à climat chaud, ils peuvent être à l’extérieur pendant l’été, à condition qu’ils soient conservés dans un endroit chaud et ombragé.

Pour l’eau du Vriesias il suffit d’ajouter un verre d’eau par semaine pendant l’hiver et deux fois par semaine, un verre, pendant les saisons les plus chaudes. Pendant la saison de croissance, le sol doit rester légèrement humide et la rosette centrale doit être remplie d’eau ; pendant la période de repos, l’entonnoir central sera vide d’eau. Les feuilles doivent être aspergées d’eau régulièrement.

Le sol est composé de 13 sols normaux, 13 sols de bruyère et 13 sols de sable avec des feuilles. Le pot est changé après la floraison, bien que cela soit généralement inutile car la plante pousse peu.

Les engrais peuvent être fabriqués mensuellement avec de l’engrais organique dilué dans l’eau.

La Vriesia est une plante résistante à l’attaque des parasites, mais très sensible à l’excès d’humidité et au soleil.

La multiplication se fait généralement en séparant et en plantant les pousses qui poussent à la base de la plante lorsqu’elle meurt. La reproduction par les semences est très compliquée.

D’autres espèces de Vriesea le sont :

– Vriesia splendens :

Il se reproduit au Venezuela, au Guyana, au Suriname et dans certaines îles des Caraïbes.

L’épée de feu atteint rarement 1 m de hauteur. Ses feuilles forment une grande rosette en forme d’entonnoir.

Ses feuilles sont arquées et mesurent 4 à 8 cm de long et 4 à 6 cm de large et sont légèrement nervurées sur la face supérieure.

L’échappement floral de Vriesea splendens est érigé et possède des bractées qui l’embrassent par en dessous. L’inflorescence présente des bractées rouges serrées avec du jaune à l’extrémité ; elle est en forme de lance et pointue. Ses fleurs sont nombreuses, avec des pétales jaunes, de 8 cm de long et les étamines dépassent entre les pétales.

Vous devez vous protéger du soleil direct. La température doit être chaude, au moins 18-20 ºC, bien que la plante tolère jusqu’à 30 ºC.

Le sol doit toujours être maintenu humide. Pour l’arrosage , il est préférable d’utiliser de l’eau chaude non calcaire.

– Vriesia ensiformis :

Il est originaire du Brésil et a été introduit en Europe au XIXe siècle.

Vriesia ensiformis possède de nombreuses fleurs d’environ 5 cm de long placées en 2 rangées dans des inflorescences pouvant atteindre 35 cm, au bout d’une échappée (tige herbacée) qui atteint 70 cm. Ses feuilles ont la forme d’une épée à double tranchant. Elles peuvent atteindre 50 cm de long et 4 cm de large, pointues et avec des veines rouges à leur surface.

Ils ont besoin d’une exposition à la lumière et s’en sortent bien pendant certaines heures de soleil, tant que ce n’est pas pendant les heures les plus chaudes.

La pièce sera aérée, avec des températures ni inférieures à 10 ºC ni supérieures à 30 ºC.

Comme tous les broméliacées, le centre de la plante doit être maintenu rempli d’eau et l’eau doit être retirée dès que la fuite florale apparaît. Un bon taux d’arrosage serait d’environ trois fois par semaine en été, une fois tous les 15 jours en hiver.

Les Vriesias ensiformis nécessitent un sol tourbeux, meuble et bien drainé.

Il est préférable de le multiplier à partir des semis à côté de la plante mère lorsqu’elle meurt. La transplantation doit être faite en prenant soin de ne pas endommager les racines délicates au printemps ou en été et de le faire lorsque les plantules ont atteint une taille de près de la moitié de la plante adulte.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.