Plantes

Comment arroser un bonsaï

Bonsaï est un mot japonais, qui peut être traduit par “en pot”, car il est formé des mots “bon”, plateau, et “sai”, pour cultiver. Il s’agit d’une technique de culture qui consiste à planter des arbres et des arbustes dans des pots en leur donnant une certaine forme afin qu’ils ressemblent à des versions miniatures d’eux-mêmes.

Aujourd’hui, l’art du bonsaï est répandu dans une grande partie du monde, et sa pratique est un processus ardu et lent mais très gratifiant. L’une des choses qui change le plus dans les soins d’un bonsaï provenant d’un arbre ou d’un arbuste cultivé dans des circonstances normales est son arrosage. Si vous voulez apprendre quand et comment arroser correctement un bonsaï , lisez cet article d’EcologyGreen où vous trouverez un guide pratique sur l’arrosage des bonsaïs.

Quand arroser un bonsaï

Il n’existe pas de règle universelle pour fixer la fréquence d’arrosage des bonsaïs . Cette décision est influencée par des facteurs aussi variés que les besoins spécifiques de la plante, la taille du pot et le climat local.

C’est pourquoi le meilleur conseil général que nous pouvons vous donner est d’arroser votre bonsaï lorsque le substrat a perdu beaucoup d’humidité . Au début, jusqu’à ce que vous appreniez à le reconnaître à l’œil nu, vous pouvez utiliser votre propre doigt ou un bâton de bois. Enfoncez-le dans le sol jusqu’à environ deux centimètres, et vérifiez si le substrat que vous touchez est sec ou humide. Si c’est ce dernier, tout va bien, tandis que s’il est sec, il est temps d’arroser. N’arrosez pas trop, car si vous conservez le bonsaï dans un sol trop humide, ses racines peuvent pourrir ou être attaquées par des champignons.

Il est évident qu’à la saison chaude, vous devrez arroser vos bonsaïs beaucoup plus souvent qu’à la saison froide ou fraîche. Le meilleur moment de la journée pour arroser est au coucher de soleil , ainsi nous évitons que les gouttes d’eau puissent faire un effet de loupe et concentrer les rayons du soleil, brûlant et endommageant la plante.

De plus, de nombreuses espèces de bonsaïs apprécieront que vous pulvérisiez leurs feuilles une ou deux fois par semaine, pour les débarrasser de la poussière et des dépôts de saleté, surtout si elles sont à l’intérieur.

Comment arroser un bonsaï étape par étape

Il existe deux façons principales d’arroser les bonsaïs, avec un arrosoir traditionnel ou par immersion.

Comment arroser un bonsaï avec un arrosoir

Si vous arrosez de manière traditionnelle, avec un arrosoir, choisissez un arrosoir dont la tête est munie de trous très fins, afin que l’eau tombe en jets aussi fins que possible. De cette façon, l’eau est plus oxygénée et ne traîne pas ou ne détériore pas le substrat lorsqu’il tombe. De plus, les bonsaïs sont généralement arrosés en deux temps :

  1. Effectuer un premier arrosage superficiel dont l’objectif est d’ouvrir les pores du substrat et d’améliorer son absorption.
  2. Le deuxième arrosage se fait une fois que l’eau du premier a été absorbée, et cette fois-ci, il faut arroser beaucoup, jusqu’à ce que toute la terre soit imbibée et que l’eau sorte par les trous de drainage du pot.
  3. Si elle se trouve dans un bac, l’excès d’eau doit être éliminé quelques minutes après l’arrosage.

Irrigation par immersion de bonsaïs

  1. Préparez un récipient à remplir d’eau, dans lequel vous plongerez le bonsaï à la surface de la terre, rien de plus.
  2. Laissez-le dans l’eau pendant environ 5 minutes, jusqu’à ce que les bulles cessent de sortir du sol, c’est alors que le sol sera complètement trempé.
  3. Ensuite, sortez le pot de l’eau et laissez les trous de drainage enlever tout l’excédent.

Le plus recommandé est d’alterner les deux types d’arrosage du bonsaï , car l’arrosage par immersion est plus complet et peut remplacer les manques ponctuels d’un arrosage par un arrosage peut pas tout à fait bien fait ou aider le bonsaï à récupérer s’il a été assez longtemps sans être arrosé.

Il est également important d’utiliser l’eau de pluie ou l’eau osmotique , tant pour l’irrigation que pour l’arrosage des feuilles , car l’eau du robinet contient des éléments, tels que la chaux ou le chlore, qui peuvent tacher ou endommager la plante. Si vous n’avez pas accès à ce type d’eau, la mise en bouteille d’eau de source faiblement minéralisée est également une bonne option. Si vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser l’eau du robinet, laissez-la reposer dans un récipient pendant 12 à 24 heures. Ainsi, les minéraux et les éléments indésirables seront déposés au fond, libérant ainsi une bonne partie de vos bonsaïs.

Soins des bonsaïs – guide de base

Outre la taille , qui est le principal pilier de la création d’un bonsaï, il convient de mentionner ses principaux soins. Comme nous avons déjà parlé de l’irrigation, nous allons maintenant parler d’autres points importants des soins aux bonsaïs :

  • Substrat : nous devrions choisir un modèle léger qui ne retient pas trop l’humidité. Un mélange largement utilisé est composé d’une part de pomice, d’une part de roche volcanique et de deux parts d’akadama, bien qu’il nécessite des arrosages assez fréquents.
  • Emplacement et lumière : l’emplacement et les exigences en matière de lumière du bonsaï dépendront entièrement des caractéristiques spécifiques de son espèce. Il est donc essentiel que vous soyez bien informé des besoins spécifiques de l’essence du petit arbre que vous choisissez lorsque vous l’achetez dans un magasin spécialisé.
  • Transplantation : semblable à la lumière et l’emplacement se produira avec les transplants, car il dépendra du système racinaire et du taux de croissance de la plante.

Pour approfondir vos connaissances sur l’entretien des bonsaïs , y compris sur la façon d’arroser un bonsaï, voici des guides pratiques pour l’entretien de certaines espèces spécifiques, assez courantes dans les foyers :

  • Entretien du bonsaï aux figues.
  • Bonsai ficus benjamina : soins.
  • Bonsaï ficus ginseng : soins.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *