Plantes

Cultivez la dame de nuit, un buisson à l’arôme fantastique

La dame de la nuit est un buisson qui est également connu sous les noms de cestro ou galant la nuit et qui se caractérise par l’arôme de ses fleurs, qui s’ouvrent lorsque le jour se termine. C’est l’un des arbustes les plus utilisés dans les jardins aromatiques, il constitue donc sans aucun doute aussi une excellente option pour n’importe quel coin de votre jardin.

Il peut atteindre jusqu’à 5 mètres de haut et bien que son apparence ne soit pas aussi belle que celle d’autres arbustes , son arôme le compense. Il a des feuilles vertes ovales et de petites fleurs blanches qui s’ouvrent, comme je l’ai dit au début, quand la nuit arrive, c’est pourquoi on l’appelle ainsi. Avec des conditions et des soins appropriés, vous en tirerez le meilleur parti.

Soins de base

  • Température : la seule exigence qu’elle a dans ce sens est qu’elle doit être très bien protégée des températures les plus basses, car elle est originaire des zones tropicales et ne les tolère pas. Il ne doit jamais être exposé à des températures inférieures à -2°C.
  • Éclairage : il est très important qu’il reçoive beaucoup de lumière naturelle au printemps et en été, sinon il lui serait très difficile de donner des fleurs et donc d’avoir son arôme particulier.
  • Sol : n’est pas très exigeant à cet égard et convient à presque tout type de sol, à condition qu’il ait une bonne capacité de drainage.
  • Arroser la dame la nuit : il faut que ce soit un jour sur deux en été et deux ou trois fois par semaine en hiver, en attendant toujours que la surface du sol se dessèche avant d’arroser à nouveau.
  • Engrais : l’application d’engrais riches en fer est particulièrement importante pendant la période de floraison, ce qui est également très efficace le reste de l’année.
  • Taille : il est recommandé d’en effectuer une au début de l’été pour contrôler sa croissance et favoriser une nouvelle floraison.
  • Ravageurs : ceux qui peuvent vous affecter le plus sont les pucerons, les araignées rouges et les mouches blanches, alors faites très attention à les détecter le plus tôt possible.
  • Multiplication : peut se faire par graines ou par boutures, toujours à la fin du printemps ou au début de l’été, coïncidant avec la saison de floraison.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.