Plantes

Soins de la plume de Sainte Thérèse

La soi-disant plume de Santa Teresa est une plante grossière qui appartient au genre Epiphyllum, qui est formé par plus de 20 espèces de cactus épiphytes qui ont leur origine dans plusieurs pays d’Amérique. En plus de ces espèces, il existe de nombreux hybrides et variétés. Elle reçoit également d’autres noms comme cactus orchidée, roseau oloroso ou nopalillo, bien que le nom officiel soit epiphyllum.

Il s’agit d’une plante pendante à tiges larges et longues qui présentent généralement de petites épines sur les aréoles, mais pas toujours. Elle a de belles fleurs presque en forme de trompette, avec de nombreux pétales qui peuvent être roses, blancs ou rouges, ou même une petite combinaison de ceux-ci. Selon l’espèce choisie, elle peut fleurir le jour ou la nuit. Dans cet article d’EcologyGreen, nous montrons quels sont les soins de la plume de Sainte Thérèse.

Soins principaux du stylo de Sainte Thérèse

  • Lieu ón : est principalement utilisé comme plante d’intérieur, il est donc préférable qu’il soit dans un endroit bien ventilé mais pas froid. Il ne peut pas être placé à côté de poêles ou de radiateurs. Il est également important qu’il soit à mi-ombre. Pendant l’été, il peut se trouver à l’extérieur mais sans recevoir directement les rayons du soleil.
  • Température : la seule exigence qu’elle a dans ce sens est qu’elle ne peut être inférieure à 5ºC.
  • Sol : le sol parfait pour cette plante est celui avec un mélange, à parts égales, de litière de feuilles et de sable grossier. Le substrat de cactus est également bon.
  • Arrosage : il faut l’appliquer abondamment tout au long de l’année mais sans arroser. Il réduit l’arrosage entre l’automne et l’hiver.
  • Engrais : lorsque les premiers bourgeons commencent à apparaître, appliquer un engrais pour cactus tous les 15 jours jusqu’à la fin de la floraison.
  • Ravageurs et maladies : si l’été est très sec, il y a de grandes chances qu’il soit attaqué par des pigeons laineux ou des araignées rouges. Faites attention à ce que l’eau s’accumule sur les tiges car elles pourraient pourrir.
  • Multiplication ou n : la meilleure option est de le faire par bouturage, car les graines prendraient des années à germer.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.