Conseils

Californie

Californie

Appartenant à la famille des Euphorbiacées, le Califfa est une plante originaire des régions tropicales appartenant à l’Asie. Son nom scientifique est Acalypha tandis que le nom commun qui vient d’une traduction populaire est Acalifa. Malgré cela, dans de nombreuses régions et pays, il est communément appelé Califfa. Califfa ressemble à une plante arbustive mais avec des dimensions plutôt généreuses. La caractéristique de cette plante sont les feuilles en forme de cœur d’une couleur verte brillante et brillante et ses fleurs pendantes de différentes couleurs, allant du rose au rouge en passant par le fuchsia. Les floraisons ont lieu à la fin du printemps afin que la plante garde ses fleurs jusqu’à la période automnale. La califfa est une plante peu commune dans nos régions mais elle est facile à cultiver, mais l’important est de respecter ses besoins en terme de lumière, humidité et températures. C’est une plante peu résistante au froid, en effet, elle est cultivée en pots de manière à la disposer dans des environnements clos et protégés puis à la déplacer au jardin ou au balcon pendant les périodes les plus chaudes. Cela ne signifie pas qu’il ne peut pas être cultivé en pleine terre, dans ce cas, il est cultivé comme plante annuelle et, parmi ceux-ci, des boutures sont utilisées.

Cultivation


Comme déjà mentionné ci-dessus, Califfa est une plante facile à cultiver mais qui nécessite des soins et une attention particuliers. L’environnement dans lequel la plante va se développer doit avoir des caractéristiques adaptées aux besoins de notre plante. Premièrement, l’environnement doit avoir un taux d’humidité élevé. L’humidité ambiante est l’une des caractéristiques les plus importantes, étroitement liée au climat des pays tropicaux d’où proviennent ces plantes. Il est conseillé d’éviter d’exposer la plante dans des endroits secs car cela entraîne une chute précoce des feuilles et il est conseillé de nébuliser le feuillage de manière à créer de l’humidité autour de la plante. Un autre aspect important est l’exposition, elle doit être placée dans des endroits où il y a un bon éclairage. Important, cependant, est de ne jamais le placer en plein soleil car ils pourraient l’affaiblir et nous n’obtiendrons aucune floraison cette année-là. La lumière est un facteur très important pour ces plantes car elles en dérivent des substances qui leur permettent de garder vivantes les couleurs des fleurs. Enfin, il faut faire attention aux températures, elles doivent être élevées puisque la Califfa est une plante tropicale. Les températures ne doivent jamais descendre en dessous de 10°C et c’est pourquoi, en hiver, il est conseillé de déplacer la plante à l’intérieur afin de la protéger du vent et des gelées. il faut faire attention aux températures, elles doivent être élevées puisque la califfa est une plante tropicale. Les températures ne doivent jamais descendre en dessous de 10°C et c’est pourquoi, en hiver, il est conseillé de déplacer la plante à l’intérieur afin de la protéger du vent et des gelées. il faut faire attention aux températures, elles doivent être élevées puisque la califfa est une plante tropicale. Les températures ne doivent jamais descendre en dessous de 10°C et c’est pourquoi, en hiver, il est conseillé de déplacer la plante à l’intérieur afin de la protéger du vent et des gelées.

Terreau et rempotage

Califfa préfère les sols légèrement acides et aérés, l’idéal pour ces plantes est un mélange de terre, de tourbe et de terre de feuilles de hêtre utilisées à parts égales. Le sol qui viendra de ce composé garantira à la plante l’acidité dont elle a besoin, c’est-à-dire un ph qui vaut six. Pour créer un terrain propice à la culture de ces plantes, il est également possible d’utiliser des produits spéciaux que l’on trouve dans n’importe quel fleuriste, pépinière ou point de vente spécifique. La califfa est une plante qui pousse rapidement et abondamment tant au niveau des feuilles que des fleurs. De ce fait, il a besoin de nombreux nutriments qui lui donnent la force de se développer correctement. La force ne vient pas seulement d’un bon sol mais aussi d’un rempotage correct. Le rempotage doit être effectué annuellement entre février et avril et des pots légèrement plus grands que les précédents doivent être utilisés. Une fois que la plante a poussé, les rempotages deviennent un peu trop difficiles et exigeants, en effet, on n’ira plus changer le pot mais juste enlever les cinq premiers centimètres de terre et le remplacer par une terre plus récente et plus fraîche.

Arrosage, fertilisation, taille

Califfa doit être arrosé constamment et régulièrement tout au long de l’année. Le sol ne doit jamais être laissé sec et sec mais il ne doit pas non plus être imbibé d’eau. Un excès d’eau pourrait favoriser les maladies du système racinaire et endommager la plante. Dans la période la plus chaude, il est conseillé de nébuliser le feuillage de la plante et de “nettoyer” les feuilles afin d’obtenir un maximum de brillance. Quant aux fertilisations, elles doivent se faire dans la période entre mars et septembre tous les 15 jours. L’engrais à utiliser est un engrais liquide qui doit être dilué dans l’eau pour l’arrosage. Les doses à administrer doivent être légèrement réduites par rapport à celles indiquées sur l’emballage du produit. La multiplication du Califfa se fait par bouturage et les boutures doivent être prélevées sur des plantes saines ayant au moins 3 ans de vie. Les boutures doivent mesurer au moins douze centimètres de long avec des feuilles et des bourgeons et doivent être placées dans un endroit protégé et dans un sol acide. Une fois que les nouvelles racines ont poussé, les boutures peuvent être placées dans un seul pot séparé et soignées comme s’il s’agissait de plantes normales.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *