Conseils

Faire pousser du fuchsia

Informations et notes botaniques

Le genre Fuchsia comprend plus d’une centaine d’espèces de plantes arbustives ou arboricoles appartenant à la famille des Onagracées. Originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, le fuchsia a été importé en Europe au début du XIXe siècle comme plante ornementale et d’appartement. Les feuilles du fuchsia sont caduques et lancéolées, souvent avec une marge externe dentelée et une couleur vert vif. Les fleurs caractéristiques ont un calice allongé et profond, sont pendantes (dans certains pays, elles sont appelées «boucles d’oreilles de dame») et à pétales doubles. Les couleurs varient du fuchsia (le nom de la couleur dérive des fleurs de cette plante) au rose tendre, jusqu’au violet profond et au rouge feu. Parmi plus d’une centaine d’espèces de fuchsia, la plus commune et la plus cultivée en Europe est Fuchsia magellanica,

Reproduction de fuchsia


Pour la reproduction du fuchsia on opte généralement pour la croissance par bouturage. Au printemps, une branche d’environ 8-9 centimètres avec des bourgeons est prélevée sur la plante mère, correctement nettoyée à la base des feuilles superflues. Pour faciliter l’enracinement et donc la prise de greffe, il est conseillé d’utiliser une hormone d’enracinement. Les boutures sont à planter dans des pots remplis de terreau nutritif universel et de matériau drainant comme la perlite ou la vermiculite ; les fuchsia craignent en effet la stagnation de l’eau, on veillera donc à leur offrir un substrat très drainant. Ils doivent être placés dans un endroit bien éclairé et hydratés de temps en temps à l’aide d’un nébuliseur. Le sol ne doit jamais être sec, mais il ne doit pas non plus être détrempé.

Cultiver le fuchsia en extérieur


Une fois que nous aurons vérifié la robustesse des tiges et des racines, nous opterons pour le transfert d’une zone ensoleillée, orientée plein sud, car le fuchsia a besoin de lumière pour pouvoir se développer au mieux. Le substrat de culture sera mélangé à d’autres composants drainants, comme de la pouzzolane ou de la vermiculite abondante. Une fois planté dans le jardin, si nécessaire, vous pouvez appliquer un support vertical sur lequel attacher la plante pour la première fois. Généralement, le fuchsia résiste aux températures défavorables, mais dans les régions aux hivers trop rigoureux, de nombreuses variétés ne résistent pas à l’extérieur, alors considérez que l’espèce est bien plantée et, si nécessaire, ayez une grande feuille de plastique pour la protéger des éléments. En été nous veillerons à prévoir un arrosage abondant, alors qu’en hiver ce ne sera pas nécessaire, sinon quelques pulvérisations lorsque le sol est excessivement sec. La taille est nécessaire en février-mars pour épaissir les branches et éviter qu’elles ne poussent trop, mais le fuchsia se prête aussi à la création de haies ornementales de formes diverses.

Cultiver le fuchsia en pot


Le fuchsia se prête très bien à la culture en pot, et il est possible de le conserver aussi bien à la maison (à condition de le placer dans un endroit plein de lumière) qu’à l’extérieur, dans les cours ou les serres en hiver. Les précautions seront les mêmes que celles réservées aux fuchsia cultivés au jardin, à la différence près que ceux en pots doivent être taillés beaucoup plus souvent et transférés au moins tous les deux ans dans des pots de plus en plus grands ; le système racinaire du fuchsia, en fait, est complexe et a tendance à beaucoup pousser. Les variétés de fuchsia cultivées en pots suspendus sont très courantes, car de nombreuses espèces, en particulier les plus petites et les arbustes, ont tendance à pousser vers le bas. L’effet final sera des vases pleins de feuilles et de fleurs suspendues, idéaux pour les balcons, les porches et les belvédères.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.