Conseils

gravier blanc

Le gravier

Le gravier est l’un des matériaux les plus utilisés pour la décoration et la création de parterres de fleurs et d’allées dans les jardins et les cours et, s’il est bien étudié, son installation peut créer des effets d’une grande élégance ; Le gravier présente également plusieurs avantages : il a un faible coût, nécessite moins d’entretien qu’une pelouse, aide à protéger le sol et a un effet drainant qui ne permet pas à l’eau de s’accumuler, évitant ainsi que le sol ne devienne glissant. Il existe différents types de graviers : les graviers naturels sont généralement composés de roches sédimentaires, qui sont concassées selon des procédés spéciaux pour obtenir des pierres de 5 à 30 mm de diamètre, et ont une couleur différente selon les roches à partir desquelles elles sont obtenues ; le gravier existe aussi dans le verre et dans ce cas il est créé artificiellement.


L’un des graviers les plus demandés pour son attrait esthétique est le gravier blanc, dont la couleur neutre permet de concevoir le jardin avec plus d’imagination, car il s’adapte bien à tous les décors ; de plus, en réfléchissant la lumière, le gravier blanc aide l’environnement, pendant l’été, à ne pas absorber la chaleur et n’augmente donc pas les températures élevées. Parmi les minéraux les plus utilisés pour l’obtenir, il y a le granit et le marbre, tandis que les meilleures carrières pour l’extraire sont celles d’origine fluviale, car les galets ont tendance à avoir des dimensions déjà assez homogènes, allant de 5 à 20 mm, et sont libres. de débris argileux. Les formes sous lesquelles on peut trouver du gravier blanc sont nombreuses, mais les plus courantes sont précisément les cailloux, les flocons et les pierres brisées.

Comment épandre du gravier blanc


Afin de garnir de gravier, la première phase est fondamentale avant tout, celle de préparer le sol sous-jacent, pour empêcher la croissance des mauvaises herbes et limiter les interventions d’entretien ; le chemin choisi sera alors creusé en profondeur sur environ 20 cm, nivelé en laissant une légère pente vers les côtés, et comprimé par le passage d’un rouleau ; puis, pour éviter que les cailloux ne s’enfoncent dans le sol avec le temps, un tissu de paillage sera étalé, avant d’épandre un premier niveau de gravier grossier, qui sera suivi d’une deuxième couche plus fine, dite stabilisée, et enfin de la dernière couche, le gravier; chaque couche sera fixée par le passage du rouleau.

Gravier blanc : Coût du gravier blanc


L’achat de gravier peut se faire soit auprès d’entreprises spécialisées dans la pose de ce matériau soit directement auprès des carrières, ce qui est pratique si vous avez besoin de créer de grandes pièces ou si vous souhaitez également l’installer, mais aussi auprès de grandes pépinières et jardineries ; le gravier blanc peut être trouvé prêt en sacs d’un contenu minimum de 25 kg et en big bags, mais il peut aussi être vendu en vrac, en calculant généralement le prix à la tonne ; dans ce cas cependant, la livraison a un coût en fonction de l’éloignement du fournisseur, et varie d’environ 4/5 euros à 11/12 euros la tonne. Le coût de l’ensemble de l’opération de pose, en revanche, varie selon l’épaisseur souhaitée, généralement de 15 euros le mètre carré pour 15 cm à 20 euros pour 25 cm ; pour créer une avenue d’environ 500 mètres carrés, par exemple,

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.