Conseils

Spirée ulmaria

Spirea ulmaria : caractéristiques générales

Spirea ulmaria est une plante facile à trouver, sous forme de haies isolées, placée comme élément ornemental dans les parcs et jardins. Ses petites fleurs, d’une couleur blanche caractéristique, le rendent très beau à regarder. Peu de gens connaissent cependant ses qualités phytothérapeutiques. La spirée ulmaria appartient à la famille des Rosacées. Cette plante est originaire d’Asie du Sud-Est, mais aujourd’hui sa diffusion touche de vastes zones de la Méditerranée. Les spiree sont des arbustes aux tiges très fines. La hauteur de ces plantes est variable et peut être comprise entre 50 cm et 2 m. Les feuilles, d’un vert intense, peuvent être caduques, lobées ou dentées. La spirée fleurit entre le début et le milieu du printemps.


ulmaria contre les maux de dos» width=»745″ height=»591″ longdesc=»/erboristeria/fitoterapia/spirea-ulmaria.asp»>Mais quelles sont les propriétés tant vantées de la spirée ulmaria ? Dans la lutte contre quels maux peut-il être utilisé ? Spirée ulmariacontient un très grand nombre de substances qui apportent des bienfaits au corps humain. Parmi les principes actifs de la plante on peut citer : les flavonoïdes, les glucosides, les coumarines, l’huile essentielle, les tanins, la rutine, les mucilages et la vitamine C. Grâce à la présence de ces substances et de bien d’autres, la spirée ulmaria a un effet diurétique, antiseptique, anti -action inflammatoire, astringente, relaxante et tonique. La plante est donc utilisée comme antibactérien, contre les dysménorrhées et les crampes menstruelles, dans la lutte contre les douleurs musculaires et articulaires, pour certains troubles gastro-intestinaux et dans la lutte contre le rhume et la grippe. Il semble très utile pour lutter contre les imperfections de la cellulite.

Spirea ulmaria : utilisations


Mais comment utiliser la spirée ulmaria ? Tout d’abord, il faut dire que les parties de la plante qui sont utilisées en phytothérapie sont les sommités fleuries et les fleurs. Spirea ulmaria peut être pris sous forme d’extrait sec, de teinture mère et de tisane. L’extrait sec est disponible dans le commerce sous forme de nébuliseur et chaque comprimé contient environ 169 mg de produit. Quant à la posologie, il est recommandé de ne pas ingérer plus de trois gélules par jour. La teinture mère est préparée avec les sommités fleuries de la plante fraîche, qu’il faut laisser macérer pendant trois semaines dans une solution alcoolique à 65°. Prenez quarante gouttes de teinture de spirée ulmaria pas plus de trois fois par jour. La tisane doit être préparée avec de l’eau chaude et non bouillante et ne peut être consommée plus de deux fois par jour.

Spirea ulmaria : contre-indications


Existe-t-il des contre-indications ou des effets secondaires à l’utilisation de Spirea ulmaria ? En réalité, la toxicité de cette plante est très faible, et pour cette raison les effets indésirables, si le bon dosage du produit est suivi, sont vraiment rares. Il faut préciser que l’utilisation de spirea ulmaria peut provoquer des allergies chez des sujets particulièrement sensibles. De plus, les produits à base de cette plante ne doivent pas être utilisés en association avec des médicaments anticoagulants ou contenant du salicylate de sodium. La prise de spirea ulmaria est strictement interdite pendant la grossesse et l’allaitement. La présence d’acide salicylique, en effet, peut être particulièrement nocive pour le fœtus et le nouveau-né et peut même provoquer des allergies graves.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.