Plantes

Soins des plantes de Crotos

La plante connue sous le nom de crotos appartient à la famille des Euphorbiacées et son nom scientifique est Codiaeum. C’est une plante très décorative qui trouve son origine en Polynésie, en Malaisie et aux Indes orientales. Il est très courant de la confondre avec une autre plante appelée croton intérieur, du même genre mais qui ne possède aucune espèce décorative mais qui sont toutes médicinales.

Les feuilles de cette plante sont éciolées, vivaces, alternes et peuvent avoir différentes formes : ovales, lobées, trilobulaires ou lancéolées. Ils peuvent avoir différentes nuances, toujours dans des couleurs comme le rose, le blanc, le vert, le rouge, le brun ou le jaune. Leurs fleurs ne sont pas intéressantes au niveau ornemental car elles sont très petites et peuvent à peine être vues à l’œil nu. Dans cet article d’EcologyGreen, nous expliquons en détail les soins à apporter à la plante crotos.

Soins de base

  • Localisation : sa culture n’est pas très facile à l’intérieur de la maison, elle se développe toujours beaucoup mieux dans les espaces extérieurs. Dans les climats chauds, il est préférable de l’avoir à l’extérieur, toujours à l’abri du vent et à l’ombre. Il doit être très bien éclairé mais ne doit pas recevoir de lumière directe du soleil, donc ne pas être placé directement dans une fenêtre.
  • Température : idéalement dans des environnements qui ne descendent pas en dessous de 16ºC ou ne dépassent pas 25ºC.
  • Transplantation : il n’est pas recommandé de le faire avant au moins deux ans après votre première plantation, et quand vous le faites, vous devez le déplacer dans un pot qui est au moins 1-2 mesures plus grand pour qu’il ait assez d’espace pour grandir.
  • Sol : doit être un mélange égal de tourbe, de sable et de terre de jardin.
  • Engrais : utilise un engrais liquide tous les 15 jours au printemps et en été.
  • Irrigation : doit être régulière afin que le sol soit toujours humide, mais sans saturation d’eau. L’idéal est d’utiliser un pot avec une réserve d’eau afin qu’il ne sèche jamais et que vous n’ayez pas à faire attention à l’arrosage car il sera autosuffisant pour une bonne saison.
  • Taille : si les feuilles tombent, coupez la tige supérieure au printemps pour que les nouvelles pousses commencent à sortir de la base.
  • Multiplication : la meilleure option est de le faire par enjeu, mais c’est tellement compliqué que seuls des professionnels spécialisés peuvent le faire avec succès.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.