Plantes

Tradescantia fluminensis, une plante de grande résistance et d’une beauté incomparable

Tradescantia fluminensis également connu sous le nom de Man’s Love, Quesadillo ou Cat’s Ear . Elle appartient à la famille des Commelinaceae, du genre Tradescantia, qui comprend quelque 70 espèces de plantes vivaces et herbacées. Il est originaire de l’est de l’Amérique du Sud, de l’Argentine et du Brésil.

Je vous invite à lire : Description et soins de Zelkova carpinifolia

Caractéristiques du Tradescantia fluminensis

Plante à port érigé. Les tiges rampent et prennent racine dans les nœuds.

Les feuilles sont lancéolées, étroitement elliptiques et un peu charnues, quelque peu violettes sur le dessous et glabres.

Les inflorescences bractaeles de petites fleurs blanches ou rose pâle, de faible valeur ornementale. Elle fleurit de mars à août.

Le fruit est une capsule loculicide.

Soins du Tradescantia fluminensis

C’est une plante qui peut être cultivée comme plante ornementale, dans des paniers suspendus ou des pots, car sa beauté pourrait ainsi être mieux exploitée.

Il s’agit d’un spécimen très résistant sans soin particulier.

Il doit se trouver dans des endroits ombragés, à une température comprise entre 10 et 12˚C. Mais il faut de la lumière, sinon elle devient plus longue et les feuilles perdent leur panachure au point de devenir complètement vertes

Quant au sol, il doit être humide, sableux et bien drainé,

La transplantation doit être effectuée du printemps à l’automne, uniquement en cas de nécessité.

L’arrosage doit être modéré pour maintenir l’humidité. Mais si la température est basse, il faut l’arrêter. Il peut être un peu négligé et ne vous affecte pas

Il est conseillé de fertiliser tous les 15 jours avec un engrais minéral.

La taille doit être effectuée au niveau du sol afin qu’elle puisse rajeunir et être plus compacte.

Les parasites qui pourraient l’endommager sont la cochenille farineuse, l’araignée rouge et le puceron, ainsi que certains parasites.

Les maladies qui peuvent causer des dommages sont le Botrytis (s’il y a trop d’humidité dans les tiges et les feuilles) et la rouille.

Elle se propage en fendant les grappes au printemps et en les coupant au printemps.

Que pensez-vous de cette information sur Tradescantia fluminensis Le saviez-vous ? N’oubliez pas de nous en parler.

Images avec l’aimable autorisation de : Ettore Balocchi, John Tann

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.