Conseils

Azarole – Crataegus azarolus

Généralité

L’azérole appartient à la famille des Rosacées, au genre Crataegus et à l’espèce azarolus.

D’autres espèces à retenir sont Crataegus pennatifida, largement cultivée en Chine et adaptée à la transformation industrielle, Crataegus mexicana, fréquente en Arizona et en Californie où elle est connue sous le nom de « manzanilla » (petite pomme), Crataegus pontica, utilisée en Russie pour l’amélioration génétique.

C’est un arbre de taille modeste, de 4 à 8 m de haut, à croissance lente, qui prend un port buissonnant avec une couronne pyramidale. Le tronc a une écorce brun foncé, les branches sont irrégulières et noueuses, tandis que les jeunes branches sont couvertes de poils, généralement épineux et à croûte noire. Les feuilles sont caduques, alternes, plus ou moins coriaces, munies d’un court pétiole, dotées de stipules peu persistantes, à bord denté ou entier ; la page supérieure est généralement lisse et brillante, tandis que la page inférieure est vert-gris pâle, lisse ou velue. Les fleurs sont petites, à cinq pétales blancs, issues de bourgeons mixtes et rassemblées par groupes de 10 à 20 en inflorescences en corymbe dressées, situées à l’apex des bourgeons. Après la récolte des fruits, l’apex se dessèche et un bourgeon latéral sous-jacent donne naissance à la croissance de l’année suivante. La floraison, très abondante et écailleuse dans le corymbe, a lieu à la fin du printemps ; par rapport aux autres fruits à pépins il est plutôt tardif.

Des fruits

Le fruit est un pommeau, qui peut être considéré comme un faux fruit car seule une partie de la structure dérive du développement de l’ovaire ; la plupart des tissus dérivent de la prolifération du réceptacle et dans certains cas d’un même pédoncule, la cavité calycine des razoroles est très large. La peau du pommeau peut être rouge ou blanchâtre, la pulpe est blanc crème, parfois farineuse et autre beurrée, avec un agréable goût aigre-doux ; l’endocarpe, ou noyau, comprend 1 à 5 graines de consistance cornée. Le produit est destiné à la consommation fraîche ou à la fabrication de confitures, gelées et sirops.

Climat et relief

L’azérole est une espèce thermophile, elle préfère les climats chauds-arides, avec une exposition sur des parcelles vallonnées afin d’avoir un bon éclairage et avec des températures douces, en effet elle a trouvé la Sicile comme un environnement idéal. Cette plante s’adapte à de nombreux types de sols, notamment argileux et calcaires, mais elle évite les sols trop humides et compacts. L’azur est présent dans le sud de l’Europe, en Asie Mineure et en Afrique du Nord, tandis que dans notre pays il est cultivé sporadiquement, ainsi qu’en Sicile, en Ligurie, Piémont, Lombardie et Emilie-Romagne.

Variété

Les cultivars Azzeruolo ont une période de maturation entre mi-août et début octobre et se distinguent les uns des autres principalement par la taille et la forme du fruit et la couleur de la peau ; les principales variétés sont décrites ci-dessous.

Jaune canadien : la pomme est arrondie avec une peau rouge orangé, mûrit à la mi-août.

Moscatella : c’est la véritable azzéruola jaune, au fruit méliforme, de bon calibre, à pulpe aigre-douce ; l’arbre a une feuille comme l’aubépine et une floraison tout aussi décorative, il mûrit en septembre.

Rouge d’Italie : contrairement au précédent, la peau est rouge.

Azzeruolo d’hiver : il est cultivé principalement à des fins ornementales, en effet ses petits fruits oranges sont très décoratifs tout l’automne et une partie de l’hiver ; l’arbre est plus exubérant que dans les autres types et a un beau feuillage vert vif.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.