Conseils

La femme rurale : fondamentale pour la relance économique du milieu rural et le dépeuplement

Le monde rural occupe actuellement environ 80 % du territoire et abrite 20 % de la population mondiale. Bien qu’au cours des dernières décennies, il y ait eu un dépeuplement qui, avec le vieillissement, constitue une réalité préoccupante, liée à l’exode des jeunes, à des taux de mortalité élevés et à des taux de natalité faibles.

La performance de la femme rurale devient primordiale pour éviter l’abandon des villages et des zones rurales , en privilégiant la focalisation sur la jeune femme rurale qui est passée de jouer des rôles complémentaires à ceux de l’homme pour représenter des rôles majeurs d’ agricultrices, d’éleveurs et d’entrepreneurs ou de reprise de métiers traditionnels qui sinon tomberait dans l’oubli. Ainsi, les femmes favorisent la relance économique et la valorisation du patrimoine culturel et naturel de nos zones rurales.

L’importance des femmes en milieu rural

Les femmes ont traditionnellement exercé différentes fonctions essentielles en milieu rural, entre autres :

  • Fonction sociale . Prise en charge familiale et entretien de la cellule familiale.
  • Fonction culturelle . Conservation et transmission du patrimoine et de la culture de l’environnement, mise en valeur du patrimoine gastronomique.
  • Fonction environnementale . Soutenir le paysage et préserver les ressources naturelles.

Les femmes ont également effectué des travaux de soutien dans les emplois agricoles et d’élevage, les deux secteurs dans lesquels le travail rural était concentré. Cependant, ces dernières années, il y a eu une diversification de l’emploi, faisant apparaître de nouvelles activités dans lesquelles les femmes ont de grandes opportunités de développement personnel et professionnel :

  • Qualité de la nourriture . L’agriculture écologique se distingue, dont on se souvient est un système agricole basé sur l’utilisation optimale des ressources naturelles, sans l’utilisation de substances de synthèse chimique ni d’organismes génétiquement modifiés (OGM), obtenant une alimentation biologique tout en préservant la fertilité des sols et l’environnement est respecté.
  • Tourisme rural . Maisons, appartements, hôtels, auberges ou restaurants ruraux comme alternative durable au tourisme balnéaire.
  • Reprise des métiers traditionnels . Les vêtements ou l’orfèvrerie en sont des exemples.
  • Transformation artisanale des produits . Surtout les produits agroalimentaires.
  • Petites et moyennes industries agroalimentaires . Tels que ceux liés à la gastronomie de l’environnement.

Toutes ces activités impliquent une augmentation de l’afflux de visiteurs, ce qui génère de la richesse et incite le lieu à conserver et valoriser son patrimoine culturel et naturel . À son tour, l’essor du tourisme encourage le lancement de nouvelles activités de loisirs : visites culturelles guidées, centres d’interprétation et d’éducation à l’environnement, classes nature ou fermes scolaires.

Limitations des femmes dans les zones rurales

Malgré de nouvelles opportunités d’emploi, les femmes rurales continuent de faire face à de nombreuses difficultés ; contraintes qui l’obligent à abandonner les zones rurales à la recherche de nouvelles opportunités en milieu urbain, ce qui se traduit par un grave problème de dépeuplement et de vieillissement du milieu rural.

Parmi les principales limitations des femmes, nous pouvons souligner :

  • Pénurie ou manque de services, tels que les centres culturels et les centres de formation, les écoles maternelles, les soins de santé et autres services de santé .
  • Manque de transports en commun et de voies de communication, ce qui conduit à l’ isolement caractéristique de ces zones.
  • Accès réduit aux nouvelles technologies de communication qui contribuent au développement de la zone, permettant un accès adéquat à l’information et une opportunité de formation.

Initiatives et politiques d’amélioration et d’égalité

Afin de trouver des solutions et de promouvoir l’égalité des chances entre les hommes et les femmes en milieu rural , diverses initiatives ont été menées ces dernières années, comme la proclamation par les Nations Unies de la Journée internationale de la femme rurale , qui est célébrée chaque 15 octobre. En 2003, le rôle des femmes rurales, leurs droits et leur développement professionnel, est devenu l’élément central de l’ agenda européen de développement rural , qui appelait à la mise en place de mesures urgentes en faveur de l’égalité des chances .

De même, les différents organismes publics mettent en place des appels à subventions pour la promotion et la valorisation de la femme en milieu rural ou organisent des prix pour des projets innovants lancés par eux. Enfin, les organisations de femmes rurales présentes dans les différents pays réalisent également d’importantes tâches de sensibilisation et de mobilisation sociale , favorisant l’incorporation des femmes dans tous les domaines de la société rurale et œuvrant à l’élimination des inégalités entre hommes et femmes dans la prise de décision.

Les femmes rurales ont participé à la vie économique de leur environnement, percevant les inconvénients du travail mais très peu de ses avantages. Nous sommes en pleine transformation vers une situation plus juste, menée principalement par les femmes rurales et en arrière-plan à travers des politiques d’égalité des chances qui les égalisent aux hommes, ainsi que l’amélioration de l’environnement lui-même pour faciliter leur développement personnel et professionnel.

Tout cela se traduira par un monde rural plus jeune et plus éduqué, avec un avenir plus riche et meilleur, qui à son tour contribuera à la conservation du patrimoine culturel, gastronomique et environnemental.

. .

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.