Conseils

Oiseau de paradis

Oiseau de paradis : origines et introduction à l’europe

L’oiseau de paradis est une plante originaire des forêts d’Afrique australe. Il a été introduit par le botaniste Banks à la fin du XVIIIe siècle. Banks était également conservateur et directeur du Royal Botanic Kew’s Garden. A la mort du roi George III, pour remonter le moral de la veuve Sofia de Strelitz, il fit envoyer cette plante de la colonie sud-africaine, qui reçut le nom de Strelitzia en l’honneur de la reine. Également en Italie, ils ont été introduits par un Anglais. Thomas Hanbury, qui a travaillé avec Banks pendant de nombreuses années, a décidé de créer une petite plantation dans ses jardins sur la côte ligure, une région italienne dont il était fou amoureux. En Italie, la Strelitzia est devenue une véritable mode, ce qui en a fait l’une des plantes les plus recherchées par les amoureux des fleurs.

Oiseau de Paradis : Variétés


Quand on dit «oiseau de paradis», on identifie généralement une seule plante, mais en réalité au niveau botanique, ce nom identifie une famille de plantes, composée de quatre espèces différentes. Le Strelitzia que nous connaissons, aux fleurs oranges et bleues, est le Strelitzia Reginae. Le premier introduit en Europe par le botaniste Banks. Il se développe sous une forme buissonnante et produit 5 ou 6 fleurs. Le Strelitzia alba, quant à lui, avec des fleurs bleu foncé / violet et blanc, s’étend plus haut jusqu’à 10 mètres. La Strelitzia juncea, quant à elle, a une fleur très similaire à la reginae, mais n’atteint que deux mètres de hauteur. Enfin, le Strelitzia Nicolai, est originaire d’Amérique du Sud, avec une tige ligneuse et des feuilles larges (contrairement aux autres strelitzia qui ont des feuilles allongées) pouvant atteindre jusqu’à trois mètres.

Oiseau de paradis : semer


Avant de semer vos Strelitzia ou oiseaux de paradis, sachez une chose : les plantes ne fleurissent pas avant la cinquième année, et elles vivent très longtemps ; certaines usines enregistrées ont plus de 100 ans. Le semis peut se faire toute l’année, mais si vous faites attention aux températures, la température optimale doit être comprise entre 15° et 25° centigrades. Elle peut être cultivée en extérieur si vous vivez dans une région tempérée comme le sud de l’Italie, sinon il est conseillé de la cultiver en intérieur. Aimez la lumière du soleil, même directe. Évitez de l’exposer à la lumière directe uniquement aux heures les plus chaudes de l’été. Elle préfère l’air pur, donc si vous la cultivez à l’intérieur, changez toujours l’air, mais évitez de l’exposer aux courants froids. L’arrosage doit être abondant, mais attention à ne pas trop tremper le sol. S’il est mouillé de l’arrosage précédent, n’ajoutez pas d’eau. Le Strelitzia aux mois de juin juillet entre en repos végétatif, donc arrosez-le modérément. Il peut être soutiré jusqu’à 5 ans, après quoi le soutirage pourrait vous coûter le bloc de floraison.

Oiseau de paradis : Reproduction


Habituellement, l’oiseau de paradis se reproduit par ses graines. Cependant, en commençant à fleurir la cinquième année, vous devrez attendre ce temps si vous voulez de nouvelles plantes utilisant cette technique. Une autre technique consiste à diviser la plante, mais si elle n’est pas faite par des mains expertes, cela peut être dangereux, car cela peut endommager la plante mère à mort. Dans la période de juin retirez la plante du pot et avec un couteau très tranchant divisez la masse de racines en deux. Les portions individuelles seront ensuite plantées dans des pots séparés. Si vous l’avez fait correctement et que les racines s’enracinent bien, au bout d’un mois et demi, vous aurez une nouvelle plante. Un dernier conseil : les Strelitzia adorent l’humidité de l’air, mais pas celle de la terre. Les racines peuvent pourrir facilement, alors veillez à utiliser un sol bien drainé.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.