Plantes

En savoir plus sur les soins de l’Echium fastuosum, également connu sous le nom de Blue Duster

Echium fastuosum également connu sous le nom de Taginaste, Blue Duster, Mulberry Flower, Madeira Pride ou Viborea Il appartient à la famille des Boraginaceae, dont le genre comprend environ 40 espèces annuelles, biannuelles et pérennes. Il est originaire du Portugal, mais est distribué dans la Méditerranée et les îles Canaries.

Le nom scientifique vient du grec ” Echis ” qui signifie serpent. Cela est dû à la ressemblance de ses fleurs avec les mâchoires des serpents.

Caractéristiques de l’Echium fastuosum

Plante qui pousse très vite, de 1 à 2 m de haut, formant un buisson qui se multiplie.

Les feuilles sont lancéolées ou ovales, poilues, vert grisâtre et en forme d’épée.

Les fleurs sortent en grandes panicules ou en inflorescences solitaires. Les couleurs les plus courantes sont le rouge, le rose, le violet et le blanc. Ils fleurissent en été.

Toutes les parties de la plante sont toxiques si elles sont ingérées.

Soins de l’Echium fastuosum

Cette espèce a de nombreuses applications dans le jardin, qu’elle orne les petites pentes ou les talus.

L’exposition doit se faire en plein soleil par temps doux. Mais il ne peut pas résister aux rigueurs de l’hiver. En hiver, elle doit donc se protéger des fortes gelées.

Les zones maritimes sont idéales pour sa culture.

Il pousse bien dans un sol pauvre, sec et bien drainé.

L’arrosage doit être modéré pour éviter la saturation en eau, car celle-ci peut l’affecter considérablement.

La fertilisation se fera environ 3 ou 4 fois pendant la floraison avec un engrais mélangé à l’arrosage.

La taille doit être effectuée lorsque la floraison est terminée pour les espèces arbustives ou semi-arborescentes. Pour les annuelles, les branches doivent être coupées lorsque les fleurs se fanent afin que les nouvelles pousses soient vigoureuses.

Le fléau qui pourrait attaquer cette espèce est l’araignée rouge. En effet, l’humidité ambiante est faible et la température est élevée, ce qui constitue un habitat idéal pour cet insecte.

Il peut être multiplié au moyen de graines (l’espèce bisannuelle) au printemps et bien protégé. Il ne faut donc pas le sortir avant l’arrivée de l’été.

Espèces indigènes d’arbustes ou de semi-arbres par bouturage en avril.

Que pensez-vous de ce beau spécimen ? L’aimez-vous ? Il mérite certainement une place dans le jardin pour qu’il puisse donner un effet décoratif spectaculaire.

Images avec l’aimable autorisation de : Eric Sonstroem,

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *