Plantes

Orchidée cymbidium : soins

L’orchidée Cymbidium est l’une des orchidées les plus appropriées pour les débutants ou les personnes qui ne veulent pas avoir à s’occuper d’une plante très exigeante ou délicate. C’est une espèce d’orchidée aux fleurs assez durables et d’aspect cireux. C’est une plante très appréciée dans le jardinage et chez le fleuriste en raison de la grande beauté de ses fleurs, des couleurs qui vont du blanc au rose, au jaune ou à l’orange.

Si vous voulez apprendre les soins de l’orchidée Cymbidium pour l’avoir à la maison, continuez à lire cet article pratique de EcologyGreen.

Cymbidium : caractéristiques

Pour commencer, il est utile de connaître un peu les principales caractéristiques de l’orchidée Cymbidium , afin de mieux comprendre ses besoins en matière de soins.

  • Il est originaire d’Afrique, d’Australie et d’Asie tropicale.
  • Elle fleurit en automne et en hiver, les fleurs pouvant durer jusqu’à deux mois.
  • Ses fleurs, grandes et appréciées, sont constituées de pétioles très courts, plusieurs d’entre eux émergeant de chaque tige.
  • Les feuilles sont issues d’une sorte de bulbes arrondis, qui développent des pousses chaque année.
  • Il existe des orchidées Cymbidium de deux tailles. Les plus grands atteignent jusqu’à un mètre.
  • Il existe aussi des épiphytes ou des terrestres. Ceux vendus pour un usage intérieur sont généralement les premiers.

Si vous aimez cette plante, vous aimerez probablement découvrir ces 12 types d’orchidées.

Cymbidium : soins – guide pratique

En résumé, voici les soins de base requis pour l’orchidée Cymbidium :

  • La lumière : ils ont besoin de beaucoup de lumière, mais pas de soleil direct.
  • Climat : la plupart sont issus de climats froids, mais certains tolèrent des températures douces et chaudes.
  • Irrigation : fréquence modérée et faible volume d’irrigation. Ils doivent toujours être arrosés avec de l’eau chaude.

Lumière et emplacement

La lumière est très importante pour les orchidées Cymbidium. La plupart des orchidées doivent être conservées dans des endroits très lumineux , mais peu d’entre elles tolèrent une exposition directe, surtout dans les climats chauds ou avec un soleil intense. Si vous les faites pousser à l’intérieur, conservez-les dans une pièce particulièrement lumineuse, près d’une fenêtre. À l’extérieur, elles peuvent aussi bien pousser au pied d’un arbre.

Si vous remarquez que les feuilles de votre Cymbidium commencent à prendre une teinte vert foncé, votre plante a probablement besoin de recevoir plus de lumière. Il est également important que la plante se trouve dans un endroit bien ventilé , ainsi que dans un endroit où ne souffre pas de changements soudains de température .

Climat

Les cymbidiums ont leur plage de température optimale autour de 15°C -18°C . Cependant, ils peuvent tolérer des températures nocturnes allant jusqu’à 10 °C pendant les mois froids, et jusqu’à 30 °C pendant des périodes pas trop longues pendant les mois chauds.

L’arrosage de l’orchidée Cymbidium

Ces plantes exigent que leur sol ou substrat ne se dessèche jamais complètement , en maintenant un certain degré d’humidité en permanence mais en évitant les flaques d’eau dans le sol , qui sont très nuisibles pour la plante. La fréquence spécifique dépendra du sol ou du substrat et du climat de la région, mais il faut respecter la règle qui consiste à maintenir un certain niveau d’humidité en permanence, sans jamais être saturé d’eau.

Nous vous recommandons de consulter cet autre guide de jardinage sur Quand et comment arroser les orchidées.

Sol et engrais

Il est préférable, pour les orchidées Cymbidium, d’utiliser un substrat ou un sol avec un très bon drainage pour éviter l’engorgement. Il est recommandé d’utiliser un substrat spécialisé, ou un substrat fait de sphaigne, de polystyrène et de perlite. Dans cet autre article, vous pouvez en apprendre davantage sur la façon de fabriquer du substrat pour orchidées.

Ces plantes doivent également être régulièrement fertilisées avec un certain engrais avec un apport d’azote, de potassium et de phosphore. Vous pouvez également utiliser des engrais organiques, comme l’humus des vers. Si vous utilisez des engrais chimiques, veillez à respecter les quantités spécifiques pour les orchidées en diluant suffisamment les quantités. Vous trouverez ici comment composter vos orchidées.

Transplantation de l’orchidée Cymbidium

Voici quelques conseils pratiques pour transplanter des orchidées Cymbidium :

  • Ils n’ont pas besoin d’une transplantation chaque année. Au lieu de cela, il est normal de les transplanter tous les 3 ou 4 ans après que la plante ait produit des fleurs. Idéalement, ils devraient être transplantés au début du printemps , lorsque la plante n’a pas encore atteint sa pleine activité et peut mieux s’adapter au nouveau sol.
  • Lors de la transplantation, il est conseillé de mouiller beaucoup les racines et le substrat, afin qu’ils soient plus souples et plus difficiles à casser ou à endommager lors du nettoyage de tout matériau. Il est également important de couper les racines sèches ou endommagées, en les taillant avec des outils correctement désinfectés. Dans cet autre guide de jardinage, vous pouvez apprendre quand et comment tailler une orchidée.
  • Utilisez toujours un récipient légèrement plus grand que le précédent, et fournissez un engrais spécifique après la transplantation.

Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez consulter cet autre billet de EcologyGreen sur Quand et comment transplanter une orchidée et, pour compléter vos connaissances sur ces plantes, nous vous recommandons également d’apprendre Comment reproduire les orchidées.

Ravageurs et maladies de l’orchidée Cymbidium

Comme pour beaucoup d’autres plantes, les parasites les plus courants dont elle souffre sont l’araignée rouge , les thrips et la cochenille . Ils peuvent être traités avec un insecticide domestique écologique sans trop de problèmes. Si vous préférez fabriquer votre propre insecticide pour qu’il soit le plus naturel possible, n’hésitez pas à consulter cet autre post sur Comment fabriquer des insecticides naturels pour les plantes.

En ce qui concerne les champignons sur les orchidées et autres maladies apparentées, il est rare de subir leur attaque si leurs conditions d’humidité adéquates sont respectées, mais ils apparaîtront en cas d’humidité excessive. Vous pouvez découvrir ici certains des meilleurs fongicides pour orchidées faits maison.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.